Home > Informations médicales

Informations médicales

18/02/2020

Les voyageurs, en particulier les personnes suivant un traitement, sont invités à consulter leur médecin au moins une semaine avant leur départ pour obtenir des conseils sur les vaccins et la sécurité médicale nécessaires pendant leur déplacement, ainsi que pour identifier leurs besoins à destination et pendant les travaux des assemblées.

Vaccinations utiles, en fonction du risque individuel

Hépatite virale A : l’exposition à l’hépatite A peut se produire en ingérant de la nourriture ou de l’eau contaminées. Une dose unique de vaccin contre l’hépatite A offre une protection pendant six mois, et une série de deux doses offre une protection plus longue (pendant près de 10 ans).

Hépatite virale B : l’exposition se fait par le contact avec le sang ou les fluides corporels et/ou les matières contaminées, ou dans les rapports sexuels non protégés. Une dose unique de vaccin contre l’hépatite B offre une protection pendant six mois. Une protection appropriée nécessite trois doses à un mois d’intervalle l’une de l’autre, ce qui fournit une protection pendant 10 ans ou plus.

Typhoïde : l’exposition se produit par l’ingestion de nourriture ou d’eau contaminées. La vaccination contre la typhoïde est valide pendant trois ans.
Le tétanos peut se produire par des accidents entraînant des blessures ou des plaies.

Rage : l’exposition peut se produire par les morsures d’animaux. Si vous n’avez pas été vacciné ou êtes allergique, veuillez apporter une lettre d’explication de votre médecin.

Médicaments antipaludiques

Le paludisme est présent au Ghana et peut être transmis par la piqûre de moustiques anophèles femelles infectés, qui se produit le plus fréquemment entre le crépuscule et l’aube. Pour prévenir l’exposition et fournir les soins appropriés en cas d’exposition :

  • Médicaments de prévention du paludisme. Les centres médicaux disposent de médicaments à prendre une fois la semaine. Rendez vous dans les centres médicaux ou consultez votre professionnel de la santé pour obtenir des conseils.
  • Produits antimoustiques (crème, lotion ou spray) sur les parties exposées du corps. Portez un long pantalon et une chemise à manches longues pour prévenir les piqûres de moustiques.
  • Dormez dans une chambre disposant d’une bonne climatisation ou utilisez des moustiquaires traitées à l’insecticide.
  • Restez à l’intérieur ou utilisez la climatisation lorsque les moustiques sont les plus susceptibles de vous piquer (entre le crépuscule et l’aube).
  • Pulvérisez la chambre avec des produits anti-insectes volants.
  • Consultez un professionnel de la santé immédiatement si vous éprouvez des symptômes suspects de paludisme, qui comprennent (mais pas seulement) de la fièvre, des frissons, des sueurs, des maux de tête, des douleurs musculaires, des nausées, des vomissements et de la fatigue. Ces symptômes se produisent au moins sept à neuf jours après une piqûre par un moustique infecté. Consultez un médecin immédiatement si vous êtes atteint(e) de fièvre ou d’une maladie pendant votre voyage.

Le paludisme peut être traité avec succès si le diagnostic et la gestion sont efficaces et rapides, mais il peut également entraîner de graves complications si le traitement est retardé. Chez les voyageurs, le paludisme peut se manifester jusqu’à un an après leur retour d’une zone de paludisme, même lorsque des mesures de protection ont été prises. Consultez un médecin sans délai si vous êtes atteint(e) de fièvre au cours de l’année suivant votre retour et informez votre médecin traitant de votre voyage.

Autres articles à emporter avec vous pour un voyage

Médicaments quotidiens prescrits. Assurez-vous d’en disposer en quantité suffisante pour la durée totale de votre voyage. Conservez-les dans leur emballage d’origine avec les prescriptions et mettez-les dans votre bagage à main. Suivez les instructions de sécurité si vos médicaments sont des liquides.
Munissez-vous de médicaments en petites quantités pour les maladies mineures, telles que la douleur, l’empoisonnement alimentaire, etc.

Après votre retour

Continuez votre traitement antipaludique suivant les prescriptions de votre médecin, car la plupart de ces médicaments doivent être pris pendant au moins une semaine après votre départ du Ghana. Si vous ne vous sentez pas bien, consultez votre médecin immédiatement et mentionnez que vous vous êtes récemment rendu(e) en Afrique subsaharienne. En outre, faites part à votre médecin d’éventuelles piqûres ou égratignures reçues d’un animal ou de possibles coupures ou de plaies ouvertes subies pendant votre voyage.