Home > Précédentes Assemblées annuelles > Assemblées annuelles 2013 > Programme > Rapport sur le développement en Afrique 2012

Rapport sur le développement en Afrique 2012

18/02/2021

Actualités

Le Rapport sur le développement en Afrique

Le Rapport sur le développement en Afrique est une publication annuelle préparée par le Département de la recherche et qui est devenue une source d’analyse et d’information sur les évolutions en Afrique. Chaque année, le Rapport offre une mise à jour des principaux agrégats économiques et des évolutions sectorielles sur le continent ainsi qu'une analyse sur un sujet spécifique donné important pour les perspectives de développement de l’Afrique.

Description de l'évènement

En accord avec le thème de la réunion annuelle 2013 sur la «transformation structurelle de l'Afrique», le département de la recherche sur le développement de la Banque africaine de développement en coopération avec le département de l'énergie, l'environnement et le changement climatique a mis l’accent dans le Rapport sur le développement en Afrique (ADR) 2012 intitulée "Vers une croissance verte en Afrique » sur la dimension environnementale de la transformation structurelle. L'ADR propose une discussion, fondée sur les preuves, de la nécessité et de la faisabilité de poursuivre une voie de la croissance verte sur le continent africain. Le rapport souligne le fait que la croissance verte, en tant que nouveau paradigme de développement, est à la fois une nécessité et une opportunité pour les défis du 21e siècle tels que la dégradation de l'environnement, le changement climatique, la croissance démographique et la transformation des marchés. Le rapport explore différentes solutions de GG sectoriels, mettant en évidence les possibilités de «verdir» l'agriculture, la foresterie et d'autres ressources naturelles, l'énergie propre et les transports durables.

Le rapport montre que ces solutions représentent non seulement des avantages environnementaux, mais contribuent également au développement économique de l'Afrique et répondent aux besoins sociaux. Par exemple, les technologies d'énergies renouvelables contribuent au développement faible en carbone du secteur de l'énergie,  permettent de soulager la pauvreté énergétique et offrent de nouvelles possibilités d'emploi. Le rapport montre également comment aborder au mieux le transfert de technologie et le financement du climat et de l'environnement afin de tirer parti de la transition vers une croissance verte en Afrique. Le rapport conclut en décrivant l'environnement propice pour faciliter la croissance verte en Afrique et en offrant des conseils sur les engagements futurs probables de la Banque dans ce domaine. Le but de la manifestation parallèle sont les suivants: (i) partager les conclusions du Rapport sur le développement en Afrique 2012, (ii) Décrire les possibilités d'une stratégie de croissance verte en Afrique; (iii) Montrer comment les résultats peuvent être utilisés pour la planification du développement et offrir des points d'entrée pour l'engagement de la BAD pour faciliter la croissance verte.