La République de Côte d’Ivoire

09/02/2021
 Télécharger le Bulletin d'Information 
Côte d'Ivoire

Caractéristiques géographiques du pays

Situé dans la partie occidentale du continent africain et dans la zone intertropicale, la Côte d’Ivoire s’étend sur une superficie de 322462 km². Elle est limitée au Sud par l’Océan Atlantique, à l’Est par le Ghana, au Nord par le Burkina Faso et le Mali, et à l’Ouest par la Guinée et le Libéria. Yamoussoukro est la capitale politique du pays depuis 1983 et Abidjan, la capitale économique. En plus d’Abidjan et Yamoussoukro, les autres villes principales du pays sont : Bouaké, deuxième ville du pays : San-Pedro abritant le deuxième port du pays ; Daloa, Korhogo, Man et Abengourou.

La langue officielle est le français. Les langues parlées sont le Baoulé, Malinké-dioula, Sénoufo, Dan, Agni, Bété, Attié, Guéré.

Avec un taux de croissance annuel de 3,3%, la population totale est estimée à 22,67 millions d’habitants en 2013 dont 3 millions au moins de travailleurs immigrés établis dans le pays avec leurs familles, en provenance principalement des pays de la sous-région.

 

Conditions climatiques

La Côte d’Ivoire est divisée en quatre (4) zones agro-climatiques :

  1. La zone tropicale de transition caractérisée par une seule saison des pluies allant d’avril à octobre, avec 950 à 1700mm/an ;
  2. La zone équatoriale de transition 1 marquée par deux saisons pluvieuses allant de mars à juin et de septembre à octobre, avec au total 950 à 1600mm/an ;
  3. La zone équatoriale de transition 2 comportant également deux saisons des pluies allant d’avril à juillet, plus importante, et de septembre à novembre, irrégulière, avec 1300 à 2400mm/an ;
  4. la zone montagneuse caractérisée par une seule et longue saison des pluies de mars à octobre, avec 1500 à 2200 mm/an.
  5. Pays de plateaux étagés, aux marches escarpées, formant parfois des corniches, la Côte d’Ivoire est essentiellement plane. Sur cet ensemble tabulaire de cuirasse ferrugineuse, des ruptures en douceur sont provoquées par des guirlandes de collines.
 

Monnaie et change

La monnaie ayant cours à Abidjan est le francs CFA, monnaie commune aux pays membres de l’Union Economique et monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Elle s’échange dans les banques commerciales, les bureaux de change et les hôtels. Le franc CFA est lié à l’Euro aux taux de change fixe de 1 euro = 655,957 FCFA. Les devises convertibles peuvent être changées librement auprès des banques, bureaux de change et des principaux hôtels.

 

Télécommunications

Les services de communications nationales, internationales et via Internet sont disponibles à des coûts raisonnables dans tous les hôtels d’Abidjan. Les communications sont disponibles en Côte d’Ivoire par le biais des lignes terriennes de télécommunications, des systèmes à large et de la fibre optique. Cinq opérateurs de réseaux cellulaires exploitent le système international GSM (Orange, MTN, MOOV, GREEN, KOOZ). Il est possible dans les deux cas de choisir un abonnement par contrat ou par cartes prépayées. Les cartes prépayées sont vendues par des distributeurs agrées et sont également disponibles dans les centres commerciaux.

 

Voltage

Le courant utilisé  en Côte d’Ivoire est de 220 Volts


A propos d'Abidjan

La ville

Abidjan, la ville la plus peuplée de l'Afrique de l'Ouest francophone, est la capitale économique de la Côte d'Ivoire, Yamoussoukro étant la capitale administrative et politique. Elle est également la deuxième plus grande ville francophone intramuros et la troisième plus grande agglomération de l'Afrique francophone. Elle compte, selon les autorités du pays, en 2014, 4.707.000 habitants pour la ville, soit 20 % de la population totale du pays. Seule Lagos, l'ancienne capitale du Nigeria la dépasse en nombre d'habitants dans cette région. Considérée comme le carrefour culturel ouest-africain, Abidjan connaît une perpétuelle croissance caractérisée par une forte industrialisation et une urbanisation galopante. Elle est divisée en deux parties, elles-mêmes subdivisées en plusieurs communes possédant chacune leurs caractéristiques : les quartiers modernes, de type plus européens, sont Le Plateau et Cocody, avec des villas huppées et de vastes jardins, alors que d'autres reproduisent l'organisation des villages africains, comme Marcory et Treichville. Autour de la lagune Ebrié, on trouve aussi des maisons sur pilotis.
Abidjan possède également le port le plus important de l'Afrique de l'Ouest.
Pour le voyageur, Abidjan offre de nombreux équipements : hôtels, complexes sportifs, vie nocturne, plages…
On peut visiter le Parc du Banco, aux portes de la ville, qui est un vestige de la forêt entourant jadis la lagune, avec son lac central, ses plantations de café et de cacao, et la petite rivière servant de lavoirs aux blanchisseurs de la ville. Quelques monuments sont également à signaler : les mosquées de Cocody et de Treichville, la cathédrale Saint-Paul, le Musée municipal, le village Ki Yi M'Bock, le Musée d'Art contemporain, le Musée national et le centre artisanal de la ville d'Abidjan (CAVA, commune de Treichville). Il est à signaler aussi de nombreux festivals de musique organisés régulièrement par la ville.

 

Sites touristiques et monuments historiques

 Tourisme balnéaire

La Côte d'Ivoire compte 520 km de côtes bordant l'Océan Atlantique : plages de sable fin, cocotiers, criques, falaises, lagunes permettant la baignade, surf, pêche sportive, sports nautiques, voile. Les villes de Grand-Bassam, Assinie ou Sassandra sont les principales destinations touristiques balnéaires. En outre, les villes telles que San Pedro avec la somptueuse plage de Mono gaga et Grand-Berrebi qui doit sa popularité à la sublime baie nommée "La baie des sirènes".
 

 Écotourisme

 Le pays compte de nombreux parcs nationaux et près de 300 réserves naturelles qui offrent une large variété de faune et de paysages du Nord au Sud. Depuis 1996, le gouvernement ivoirien encadre un projet de protection des zones sauvages en Côte d'Ivoire. En plus de ceux-ci, il convient d'ajouter les sites et curiosités qu'offrent les villages ivoiriens. Cependant leur caractère sacré rend leur développement et leur mise à disposition du grand public très délicat.
 

 Tourisme traditionnel et religieux

Un tourisme traditionnel qui peut facilement se compléter avec un tourisme culturel : la population ivoirienne est une mosaïque de plus de soixante ethnies représentant autant de croyances, langues, traditions et artisanats. À Yamoussoukro se trouve la Basilique Notre-Dame de la Paix, dont le dôme est plus grand que celui de la Basilique Saint Pierre de Rome. Le nord du pays, à majorité musulmane, compte aussi de nombreuses mosquées séculaires.

 

Les conditions météorologiques pendant la période des Assemblées annuelles (mai 2015)

Pendant le mois de mai, la température moyenne est généralement de 25°C minimum et 32°C maximum, avec 6 heures de soleil par jour. Il est prévu environ 16 jours de pluie durant le mois.


Pays dont les ressortissants sont dispensés de la formalité de visa d’entrée en Côte d’Ivoire

 

Pays membres de la CEDEAO :
Benin, Burkina Faso, Cap-Vert,  Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigéria, Sénégal, Sierra Leone, Togo.

Autres pays non soumis à l’obligation de visa :
Centrafrique, République Du Congo, Maroc, Mauritanie, Iles Seychelles, Singapour, Tchad, Tunisie, Philippines.

Listes des pays ayant signé avec la République de Côte d’Ivoire des accords portant suppression du visa d’entrée pour les passeports officiels :
Afrique du Sud, Autriche, Brésil, Gabon, Israël, Iran, Ouganda.