Home > Votre séjour à Malabo

Votre séjour à Malabo

07/04/2019

Hébergement

La ville de Malabo offre un large éventail d’hôtels et de résidences, toutes catégories confondues, pour garantir un séjour agréable à tous les visiteurs.

Services de santé

Les services de santé en Guinée équatoriale correspondent aux normes en la matière et la Banque africaine de développement est en mesure de gérer tout type de situation médicale. Les services de santé au cours des Assemblées annuelles de 2019 seront organisés comme suit:

  1. un centre médical pour fournir des services de santé primaire au centre de conférence de Sipopo, dont les services seront assurés conjointement par le service des ambulances de Guinée équatoriale et le centre médical de la Banque africaine de développement ;
  2. des centres médicaux ont été identifiés, avec des services de référence pour des soins spécialisés. Toutes les personnes présentes au centre de conférence de Sipopo ou dans tous les principaux hôtels accueillant les participants aux Assemblées annuelles pourront accéder à ces installations soit directement soit à travers les services d'urgence-ambulance. Les hôpitaux et cliniques conseillés sont les suivants : polyclinique Guadalupe, polyclinique Inseso Loeri Comba, centre de conférence de Sipopo.
  3. En cas d’urgence médicale après les heures de service, le médecin de la Banque africaine pourra être contacté sur un numéro spécial qui sera indiqué sur le site Web des Assemblées annuelles.
  4. Les Assemblées annuelles seront couvertes par cinq ambulances, l’une d’elles positionnée au centre de conférence de Sipopo.

Informations médicales

Avant de se rendre en Guinée équatoriale, il faut s’assurer d'avoir un carnet de vaccination international et ses vaccins à jour.

Il est également recommandé de faire une visite médicale auprès de son médecin traitant au moins une semaine avant de voyager, et ce pour obtenir des conseils sur les vaccins nécessaires et la sécurité sanitaire pendant le voyage. Ceci est particulièrement pertinent pour les personnes suivant un traitement continu, afin de déterminer ce dont elles auront besoin en fonction de leur état de santé, de leur destination et de leurs activités à destination.

Maladies évitables par la vaccination

En général, les vaccins suivants sont recommandés pour tous les adultes, même si vous ne voyagez pas souvent. Un voyageur non vacciné a un risque accru de maladies qui peuvent être dangereuses et mortelles lorsqu’on les contracte.

Vaccins fortement recommandés pour Malabo :

Si vous n'avez pas été vacciné pour allergie ou contre-indication, n'oubliez pas d'apporter avec vous une lettre explicative de votre médecin.

  1. Vaccin contre la fièvre jaune : Il est obligatoire pour les visiteurs provenant des pays d'Afrique de l’Ouest, d’Afrique de l'Est et d’Afrique australe. Cependant, de nombreux pays de transit exigent des voyageurs d’être vaccinés contre la fièvre jaune. Nous recommandons fortement à tous les participants d'être à jour vis-à-vis de leur vaccin qui est valable pour dix ans. L’infection de la fièvre jaune se fait par la piqûre du moustique du genre Aèdes.
  2. Vaccin contre la poliomyélite : Ce vaccin est recommandé dans un but préventif.
  3. Vaccin contre l’hépatite virale A : l'exposition à l'hépatite A peut se produire par l'ingestion d'aliments ou d'eau contaminés. Une dose unique du vaccin contre l'hépatite A vaccin protège pendant six mois, tandis qu'une série de deux doses donnera plus de protection (près de 10 ans).
  4. Vaccin contre l'hépatite virale B : l'exposition se fait par contact avec du sang ou des fluides corporels et / ou matériels contaminés ou encore par des contacts sexuels non protégés. Une dose unique de vaccin contre l'hépatite B protège pour six mois. Une protection appropriée nécessite trois doses espacées d'un mois ; ce qui permettra de protéger pendant 10 ans et plus.
  5. Vaccin contre la typhoïde : l'exposition peut se produire par l'ingestion d'aliments ou d'eau contaminés. Le vaccin contre la typhoïde est valable trois ans.
  6. Vaccin contre le tétanos : Il est pertinent si l'on s'engage dans des activités susceptibles de conduire à des plaies ou blessures ouvertes telles que les chutes ou autres accidents.
  7. Vaccin contre la rage : l'exposition peut se produire par des morsures d'animaux (au cours d’activités en plein air telles que le vélo, le camping, la randonnée, etc. qui pourraient favoriser un contact direct avec les mammifères).

Prévention du paludisme par les médicaments

Le paludisme est transmis par la piqûre d'un moustique femelle du genre anophèle infecté et il est présent aussi en Guinée équatoriale. Nous recommandons donc ce qui suit en termes de prévention et de soins appropriés en cas d'exposition :

  1. utiliser les molécules de prévention du paludisme. Les centres médicaux disposent de médicaments à prise hebdomadaire (Méphaquin) ou encore à prise quotidienne (Malarone). Visitez donc les centres médicaux ou consultez votre professionnel de santé pour obtenir des conseils ;
  2. utiliser systématiquement un insectifuge (crème, lotion, pulvérisation) sur les parties exposées du corps. Portez des pantalons et des manches longues pour éviter les piqûres de moustique ;
  3. dormir dans des chambres bien climatisées ou utiliser des moustiquaires imprégnées d'insecticide de préférence ;
  4. rester à l'intérieur ou utiliser la climatisation durant la période de piqures des moustiques (crépuscule à l’aube) ;
  5. pulvérisation des chambres avec des produits efficaces contre les insectes volants ;
  6. Veuillez noter que la chloroquine n'est pas un médicament antipaludéen efficace en Guinée équatoriale et il ne devrait pas être pris pour prévenir ou traiter le paludisme dans cette région ;
  7. consulter un professionnel de santé dès que vous soupçonnez les symptômes du paludisme. Les symptômes du paludisme peuvent inclure, mais sans s'y limiter, de la fièvre, des frissons, des sueurs, des maux de tête, des courbatures, des nausées, des vomissements et de la fatigue. Ces symptômes se produisent au moins sept à neuf jours après la piqûre par un moustique infecté. Vous devriez voir un médecin immédiatement si vous développez une fièvre ou une maladie au cours de votre voyage.

Le paludisme est une maladie qui peut être traitée avec succès si elle est diagnostiquée et prise en charge efficacement et précocement, mais elle peut aussi conduire à des complications graves si le traitement est retardé. Notez aussi que malgré l'utilisation des mesures de protection décrites ci-dessus, les voyageurs peuvent toutefois développer le paludisme jusqu'à un an après leur retour de zone impaludée. Consultez immédiatement un médecin si vous développez une fièvre à tout moment pendant l'année suivant votre retour et mentionnez au médecin votre voyage.

Autres articles à apporter avec vous pour tout voyage :
  1. les médicaments prescrits que vous prenez tous les jours : assurez-vous que vous en avez assez pour toute la durée de votre voyage. Gardez-les dans leur emballage d’origine de prescription et toujours dans votre bagage à main. Suivez les consignes de sécurité si les médicaments sont des liquides ;
  2. petit lot de médicaments pour les maladies mineures, par exemple douleurs, intoxication alimentaire, etc.

Après votre retour

Après votre retour de voyage, continuez à prendre votre médicament de prévention du paludisme tel que prescrit par votre médecin, car la plupart de ces médicaments devront être pris pendant au moins une semaine après avoir quitté la République de Guinée équatoriale. Si vous ne vous sentez pas bien, vous devriez consulter votre médecin traitant immédiatement et mentionner que vous avez récemment voyagé. Aussi, prévenez votre médecin si vous avez été mordu ou griffé par un animal, ou si vous avez eu des coupures de plaies ouvertes tout en voyageant.

Informations plus détaillées

Pour de plus amples informations, veuillez visiter les sites Web suivants:

http://origin.who.int/ith/chapters/ithchapter1FR.pdf
https://www.who.int/ihr/ith_and_mass_gatherings/fr/
https://wwwnc.cdc.gov/travel/destinations/traveler/none/equatorial-guinea?s_cid=ncezid-dgmq-travel-single-001

Nous vous souhaitons un agréable séjour en Guinée équatoriale !

 

Se déplacer à Malabo

La ville de Malabo propose divers modes de transport, bus, taxi, voiture, au choix.Les bus : un service de transports en commun est disponible à Malabo.

Les taxis : on trouve de nombreuses compagnies de taxis. Les véhicules étant dépourvu de compteur, il est préférable de négocier le tarif des courses avant de monter.

La location de voiture : Malabo dispose de plusieurs sociétés de location de véhicules. Ci-dessous quelques propositions :

Agences bancaires

On trouve dans la ville de Malabo plusieurs banques nationales et internationales. De grandes banques internationales y ont leurs filiales.

Principales banques à Malabo :

BANGE Banco Nacional de Guinea Ecuatorial

Edificio Banca Privada C/ Naciones Unidas, 28, Malabo

ECOBANK

Avenida de la Independencia Apdo 268 Malabo

SGBGE Société Générale Guinée Equatoriale

Avenida de la Independencia, S/N 686 Malabo

CCEI Afriland First Group BankGE

Calle presidente Nasser, Apdo 428 Malabo Bioko Norte

BGFIBank

Carretera de Luba BP 749 Malabo Bioko Norte

Outre les distributeurs automatiques de billets (DAB) déjà en service à Malabo, la Société Générale de Banques de Guinée équatoriale installera des DAB supplémentaires aux emplacements suivants pendant toute la période des Assemblées annuelles :

  1. Aéroport
  2. Centre de conférence Sipopo
  3. Hôtel Sofitel Sipopo
  4. Hôtel Ibis
  5. Hôtel Hilton
  6. Hôtel Handa China
  7. Hôtel La Paz

Sécurité

Ayez toujours avec vous une pièce d’identité appropriée et coopérez avec les forces de sécurité à tous les points de contrôle et pendant les opérations de sécurité. Le badge des Assemblées annuelles est requis pour accéder au centre de conférence et pour accéder aux salles de réunion, aux bureaux et aux autres installations. Tous les participants devront passer par des postes de contrôle de sécurité pour accéder aux installations de la conférence.

Les participants doivent veiller à leur sécurité personnelle à Malabo et dans ses environs, dans le centre de conférence et dans leurs hôtels. Les participants sont invités à vérifier les systèmes de sécurité et les notices d’information dans leurs hôtels. Les informations de sécurité sont affichées sur la porte des chambres d’hôtel. En cas d’urgence, restez calme et dirigez-vous vers la sortie la plus proche, n’utilisez pas les ascenseurs. Dans votre chambre, il est conseillé de garder la porte verrouillée et d’utiliser œil-de-bœuf. Si vous avez des doutes sur l’identité de toute personne tentant d’accéder à votre chambre, veuillez alerter le personnel de l’hôtel pour obtenir des éclaircissements.

Les crimes violents sont rares en Guinée équatoriale, mais des petits vols sont possibles à Malabo. Des crimes tels que les vols à la tire, les vols à l’arraché, les cambriolages et les vols avec violence visant des étrangers pour leur richesse perçue se produisent effectivement. Faites attention à ne pas laisser d’objets à l’intérieur des véhicules et d’objets de valeur sans surveillance dans les hôtels. Les visiteurs sont également vulnérables au crime opportuniste lorsqu’ils quittent les bars, les restaurants et autres lieux de divertissement populaires à Malabo.

Les visiteurs doivent organiser leur transport vers et depuis ces lieux. Il n’existe pas de groupes terroristes nationaux en Guinée équatoriale et le pays n’a pas d’épisodes récents de terrorisme. Le risque que des groupes extrémistes internationaux ciblent des intérêts étrangers dans le pays est négligeable. Les fortes pluies d’avril à mai et d’octobre à décembre provoquent parfois des inondations localisées. Ne tentez pas de traverser les eaux lors d’une inondation, que ce soit à pied ou en véhicule.

Numéros de secours

  • Polic : 113
  • Pompiers :115